Quentin Durantay

Quentin Durantay

Growth Hacker @ Dolead

, Leads

Guide Complet - Créer un Chatbot Facebook pour générer des Leads

En ce moment, tout le monde parle des chatbots. Que ce soit lors de la dernière F8 de Facebook ou la keynote de fermeture du dernier SMX à Paris, les bots semblent être le dernier outil à la mode des marketeurs digitaux. En témoigne le statistiques Google Trends autour de la recherche "chatbot facebook" :

Evolution de l'intérêt pour les chatbots Facebook en France

Malgré tout, les chatbots en sont encore à l'état embryonnaire, et peu sont rentables.

Mais chez Dolead, on aime tester. C'est pourquoi on s'est dit qu'on allait essayer de mettre en place un processus de génération de leads via Messenger, que ce soit pour nous-même ou pour certains de nos clients.

Le principe est simple : on crée un chatbot qui va automatiquement qualifier les leads. Si ces derniers répondent aux critères que l'on recherche, on leur demande leurs données. Une fois les donnnées récupérées, on les envoie sur un Google Spreadsheet ou sur notre CRM.

Pour faire venir les internautes sur notre bot, rien de plus simple. On passe par une campagne Facebook Ads, qui a le mérite d'être en général moins cher qu'AdWords.

Nos campagnes n'ayant pas encore tourné depuis assez longtemps, je ne m'avancerai pas pour vous donner le ROI moyen de nos bots. Mais ce que je peux déjà vous dire, c'est que cela fonctionne et que nous avons récupéré pas mal de leads pour un adspend peu élevé. A vous ensuite de tester 😉

Quel intérêt de créer un Chatbot ?

Si vous faites de la publicité via les Facebook Ads, vous avez sûrement dû mettre en place des campagnes de ce style :

  • Une campagne "Clic vers site web" pour faire venir du monde sur votre Landing Page
  • Une campagne de "Lead Generation" avec formulaire intégré à Facebook

Or la plupart du trafic Facebook se fait désormais sur mobile. Et vous savez à quel point il est particulièrement pénible de remplir le formulaire d'une landing page sur mobile. D'autant plus si la Landing Page est déjà bourrée de contenu.

Pour ce qui est des Lead Generation Forms (formulaires de génération de leads) de Facebook, la qualité est assez mauvaise. Leur force est leur principale faiblesse.

Je m'explique : le fait que les informations du formulaire soient pré-remplies avec les informations du compte Facebook de l'internaute est un réel gain de temps. Mais souvent, la personne ne fait pas attention et envoie ses données sans le vouloir. De plus, ce type de campagne est à proscrire en B2B, les internautes ne s'inscrivant pratiquement jamais avec leur email professionnel sur Facebook.

Il y a bien la solution des campagnes de Lead Generation de LinkedIn, mais ces dernières ne fonctionnent que peu en France, et sont très coûteuses.

Mais récemment, Facebook a ajouté l'option "Message vers la page" aux campagnes Facebook Ads. Depuis, tout à changé.

Cette option vous permet de rediriger un internaute ayant cliqué sur une de vos annonces vers un chat Messenger avec votre page Facebook. Implémentée à la base par Facebook pour servir d'aide client, cette fonctionnalité n'était pas prévue pour la génération de leads.

Sauf depuis les chatbots...

Remplacez le service client par un bot, et vous pouvez qualifier des leads 24h/24, 7J/7.

Voici les 4 outils que nous avons utilisés pour créer notre Chatbot et sa campagne de génération de Leads :

Logo Messenger
Campagne Facebook Ads "Messenger Text"

Logo Chatfuel
Chatfuel : pour créer un bot gratuitement

Logo Zapier
Zapier : pour extraire les leads depuis le bot

Logo Spreadsheet
Google Spreadsheets : pour sauvegarder les leads

1/ La campagne Facebook Ads "Messenger Text"

De base, votre chatbot va automatiquement répondre aux messages adressés à votre page via Messenger.

Mais le fait est que la plupart des pages Facebook ne reçoivent que peu de trafic initial. D'où l'intérêt de faire venir des internautes via des campagnes Facebook Ads.

Une telle campagne suit la structure classique du "Clic vers Site Web", la seule différence étant qu'au lieu de renvoyer les internautes vers une URL précise, vous allez les envoyer sur Messenger en choisissant "Messenger" comme destination.

Choix de Messenger en destination de Facebook Ad

Vous pouvez ici choisir deux options :

  • Envoyer un message automatique à l'internaute après qu'il ait cliqué
  • Envoyer un message initial au format JSON, qui peut disposer de boutons ou d'images

Dans notre cas, le chatbot va s'activer automatiquement, vous pouvez donc laisser ce champ vide.

2/ Créer un Chatbot basique avec Chatfuel - sans avoir à coder

Il existe plusieurs moyens de créer un chatbot sur Messenger :

  • Créer un bot en partant de rien, si ce n'est l'API de Messenger. Cela prend beaucoup de temps, et demande de savoir coder.
  • Utiliser des frameworks existants type le Microsoft Bot Framework, ou des frameworks type API.AI ou WIT.AI. C'est un peu plus court, mais il faut toujours le coder.
  • Enfin, utiliser une plateforme type Chatfuel, totalement gratuite, où un bot peut être créé via de simples glissés-déposés.

Chatfuel suit le modèle classique de l'application SaaS freemium. Vous pouvez créer gratuitement autant de chatbots que vous le souhaitez tant qu'ils ne dépassent pas les 100 000 messages par mois.

On ne va pas ici rentrer dans les détails les plus poussés de la création de bots avec Chatfuel. Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans cette vidéo introductive (en Anglais) :

Nous allons par contre voir ensemble comment créer un chatbot basique, que vous pourrez ensuite améliorer selon vos besoins.

A/ Ecrivez le script de votre chatbot

La première chose à faire est de poser à l'écrit le script de la conversation que va suivre votre bot.

Pour ce faire, créez un schéma retraçant le parcours de votre bot à l'écrit ou via des applications comme Draw.io.

Script de la conversation du chatbot

Comme vous pouvez le voir ici, le seul objectif de ce bot est de générer des leads pour notre produit Dolead Campaign Manager.

Il suit donc ce script préétabli à l'avance, et ne dispose pas "d'intelligence artificielle". Si l'utilisateur rentre une phrase non reconnue par le bot, ce dernier se contentera de lui répondre par une réponse par défaut.

Le principal est ici de créer un chatbot sous forme de MVP : avec tous les aspects basiques dont vous avez besoin, et que vous pourrez améliorer par la suite.

B/ Transposez votre script dans Chatfuel

Nous n'allons utiliser ici que la fonctionnalité "Build", qui permet de prédéfinir des séquences de conversation.

Les fonctionnalités "Setup AI" et "Broadcast" servent respectivement à créer une intelligence artificielle (limitée) et à envoyer des messages à tous les utilisateurs, tout comme le ferait une newsletter.

Donnez d'abord un nom à votre bot et connectez-le à la page Facebook de votre choix (préférablement celle de votre entreprise).

Bouton d'ajout d'un nouveau bot

Sélection de la page Facebook sur laquelle sera le bot

Cliquez maintenant sur ce bot et ensuite sur le menu "Build". Le bot dispose de deux blocs obligatoires :

  • Welcome message : le premier message que va recevoir un nouvel utilisateur arrivant sur le bot.
  • Default message : le message que va utiliser le bot pour répondre à une phrase qu'il n'a pas compris.

Un bot Messenger sur Chatfuel est constitué de blocs. Chaque bloc a un objectif précis : dire bonjour, vérifier l'intérêt de l'internaute pour l'offre, récupérer ses infos, les envoyer à Zapier, etc.

Les blocs sont constitués de "cartes" représentant un type de conversation ou un action précise. Typiquement, vous allez utiliser une carte pour écrire un message à l'internaute, un autre pour récupérer une réponse, etc.

Tableau d'ajout de cartes

Dans notre cas, nous allons n'utiliser que ces cartes :

  • Text : pour envoyer du texte à l'internaute.
  • Typing : pour faire "semblant" d'écrire à l'internaute. Ce bloc peut sembler inutile mais il est pourtant indispensable, car il "humanise" le bot.
  • Quick Replies : pour proposer des réponses pré-établies à l'internaute.
  • User Input : pour poser des question à l'internaute et récupérer ses réponses.
  • Go to block : pour passer d'un bloc à l'autre du bot si certaines conditions sont remplies.
  • JSON API : pour envoyer les informations à Zapier.

Cartes avancées sur Chatfuel

C/ Le bloc de Bienvenue

Nous allons commencer par customiser le "Welcome message" de notre chatbot.

Pour ce faire, voici comment j'ai procédé pour le bot de Dolead : un message introductif pour présenter très succinctement le bot à l'internaute, puis une carte "Typing", enfin un autre message texte avec une question leur demandant l'intérêt pour l'automatisation des campagnes AdWords. Enfin, j'y ait ajouté deux réponses rapides, qui sont un simple Oui/Non.

Si l'internaute répond Non, on le renvoie vers un bloc de fin de conversation, sinon, on le fait continuer vers le bloc servant à récupérer ses informations.

Le bloc de bienvenue de notre chatbot

D/ Le bloc de récupération des informations du Lead

Le but de ce bloc est de récupérer les informations de l'internaute : son prénom, son nom, son email et son numéro de téléphone.

Pour cela, on commence par prévenir l'utilisateur qu'on va lui demander des informations via une carte de texte basique. Ensuite on ajoute une carte "Typing" (en fait je l'ajoute toujours entre deux cartes de texte), et enfin une carte "User Input".

Dans cette carte, vous pouvez ajouter autant de question que vous avez d'informations à récupérer sur l'internaute. Rentrez la question dans le champ de gauche, et le nom de l'attribut que vous allez récupérer à droite. Ce dernier nous servira par la suite pour renvoyer la donnée à Zapier. Vous pouvez aussi choisir un champ de validation pour vérifier qu'un utilisateur rentre bien un numéro de téléphone ou une adresse email par exemple.

Début du bloc de récupération des attributs du lead

N'oubliez pas de changer aussi les phrases par défaut de la carte. Elles serviront quand le chatbot devra faire retaper un champ à l'internaute. Par exemple s'il rentre du texte dans un champ téléphone.

Enfin, ajoutez un dernier "Go to block", qui amènera l'internaute à notre ultime bloc de conversation.

Fin du bloc de récupération des attributs du lead

E/ Le bloc pour envoyer les informations du Lead à Zapier

Il est enfin temps d'envoyer les informations de l'internaute devenu lead à Zapier, pour ensuite les envoyer à Google Spreadsheet (ou au CRM de votre choix).

En effet, Chatfuel ne peut pas renvoyer les informations directement à Spreadsheet ou à un CRM en particulier, d'où l'utilisation de Zapier via webhook. Car Chatfuel supporte l'envoi par webhook.

Attention : Chatfuel s'est récemment vu ajouter une carte "Zapier", mais cette dernière semble bugguée. Je vous recommande donc de suivre l'exemple que je vais vous donner avec une carte JSON API.

Ajoutez une carte "JSON API" au dernier bloc. Laissez le type de requête en GET (POST marche aussi mais est un peu plus compliqué à utiliser).

Dans le champ URL, copiez/collez l'URL du webhook qui vous sera donné par Zapier (on va voir ça dans la partie suivante).

Ajoutez ensuite les attributs du lead que vous souhaitez envoyer dans "User Attributes". Pour cela, tapez juste les attributs que vous avez récolté à l'étape précédente. Chatfuel devrait de toute façon vous les ré-afficher quand vous commencez à les taper. Vous pourrez alors les re-sélectionner.

Le bloc d'envoi des informations à Zapier

Ajoutez ensuite un dernier petit texte de remerciement pour l'internaute, ou redirigez-le vers le bloc de fin.

3/ Créez un Zap sur Zapier pour récupérer les Leads

Première chose, si vous ne connaissez pas encore Zapier, il est grand temps pour vous de le découvrir ! Zapier est une application web SaaS qui vous permet d'automatiser plein de choses : comme récupérer des leads depuis un webhook, copier un rendez-vous Google Calendar dans Todoist, ou un contact Hubspot dans Trello, etc.

Pour récupérer les leads, nous allons créer un "Zap". Un Zap est composé d'une série de tâches que Zapier va executer automatiquement, enclenchés selon des événements préétablis. Par ailleurs, la version gratuite de Zapier vous permet de disposer de jusqu'à 5 Zaps pour 100 tâches/mois.

Pour commencer, choisissez "Webhook" comme "Trigger" de votre Zap (la tâche qui va provoquer le Zap). Configurez le webhook en "Catch Hook". Cette configuration attend automatiquement une requête GET ou POST vers l'URL que Zapier va créer pour vous. Et si vous vous souvenez bien, nous avons justement configuré Chatfuel pour envoyer des requêtes GET !

Choix du Webhook en Trigger

Choix de requête GET ou POST

Utilisez justement l'URL que vous donne ensuite Zapier pour la copier/coller dans la carte JSON API de Chatfuel. Ainsi, quand Chatfuel enverra une requête sur cette URL, Zapier la récupèrera automatiquement.

URL du Webhook à utiliser dans Chatfuel

Cliquez ensuite sur tester la tâche et rendez-vous sur votre bot sur Messenger. Faites vous passer pour un faux lead, en donnant des informations à votre bot. Une fois la conversation terminée, retournez sur Zapier. Vous devriez avoir obtenu une confirmation du test avec les informations que vous aviez donné à votre chatbot quelques secondes plus tôt.

Ouvrez un nouvel onglet et créez un Google Spreadsheet neuf, avec en colonne les différents attributs de nos leads. Sauvegardez ensuite cette Spreadsheet sur votre compte Google.

Nouvelle Spreadsheet sur Google

Maintenant, créez une tâche Google Spreadsheet sur Zapier, sélectionnez votre compte Google.

Choix de Google Spreadsheet comme tâche dans Zapier

Sélectionnez ensuite la Spreadsheet que vous venez de créez, et ajoutez chaque attribut du lead à chaque colonne correspondante.

Création d'une ligne dans Spreadsheet

Gestion du remplissage du Spreadsheet

Vous n'avez plus qu'à valider et lancer votre Zap. Ca y est, votre Zap va automatiquement mettre à jour votre Spreadsheet Google avec les leads reçus via le bot !

Spreadsheet mise à jour avec un lead !

Conclusion

Vous avez maintenant un chatbot qui récupère et renvoi les leads vers une Spreadsheet ou le CRM de votre choix.

Pensez aux avantages que cela implique : vous pouvez récupérer des leads 24h/24, 7j/7, et d'une manière plus naturelle pour l'internaute qu'une Landing Page. Et vous disposez de la popularité de Facebook Messenger, application la plus installée au monde avec plus d'1,2 milliards d'utilisateurs !

N'hésitez pas à nous donner vos retours concernant votre bot en commentaire, ça nous intéresse ! Et si vous voulez suivre d'autres articles du même style, abonnez-vous à la newsletter ou lisez les autres articles de ce blog.

S'abonner à notre newsletter

Soyez assurés de ne jamais manquer nos derniers articles sur le SEA, la Génération de Leads et le Marketing Digital !

Commentaires